Image lionsdelatlas par défaut

« C’est une demi-finale. Elle se jouera certainement sur des détails. Nous avons 50% de chance et 50% pour la Libye. Pour moi, ce n’est pas gagné d’avance. Certes, on sera avantagé par le fait de jouer devant nos supporters, mais sur le terrain, ce sera serré. La Libye n’est pas n’importe quelle équipe. Je l’ai déjà vu jouer et elle possède un très bon groupe de joueurs. C’est une équipe qui évolue en bloc et qui a souvent compliqué la tâche de ses adversaires. ”

«J’ai demandé aux joueurs de se concentrer sur le terrain car la moindre erreur se paye cash. J’ai aussi donné aux joueurs des instructions afin de gagner. Nous voulons gagner la rencontre et aller en finale, c’est un objectif, mais il va falloir prendre le dessus sur une solide équipe libyenne. Il faut aussi prendre en considération le volet psychologique parce qu’il s’agit d’un derby nord-africain, en plus la Libye est une équipe qui a déjà remporté ce trophée en 2014». Jamal Sellami (entraîneur du Maroc) Badr Benoun (capitaine du Maroc) « Nous sommes séreins avant cette rencontre face à la Libye. Ce sera un match très difficile pour nous et pour la Libye aussi. On veut cette qualification et avec l’apport de nos supporters, je reste persuadé que nous allons atteindre notre objectif. Tous les joueurs sont prêts même Jawad El Yamiq se porte bien et c’est une bonne chose pour nous afin d’avoir tous les atouts de notre côté ». Omar El Maryami (entraîneur de la Libye) « Nous allons affronter le pays hôte en demi-finale. On est à une étape de la finale, mais cette étape sera la plus dure depuis l’entame de la compétition. Avoir le pays hôte, poussé par un grand nombre de ses supporters, comme c’est le cas depuis l’entame du tournoi n’est pas chose facile. En plus, nous n’allons pas avoir le soutien qu’on avait depuis l’entame de la compétition. Les Marocains vont logiquement soutenir leur équipe. On s’est préparé pour ce match et on a donné des instructions aux joueurs pour fermer les espaces. Le Maroc possède une ligne d’attaque très redoutable ». Mohamed Nashnush (capitaine de la Libye) « On est bien préparé pour ce match. C’est un rendez-vous très important pour nous car on vise le trophée. C’est vrai, ce ne sera pas facile face au pays hôte dans la mesure où il aura l’avantage du terrain et du public. Mais on a des atouts à faire valoir sur le terrain. Le fait d’être déjà en demi-finale démontre que nous avons les capacités de remporter le tournoi. Maintenant, il va falloir se concentrer sur le terrain ».