Aymeric Laporte

Aymeric Laporte, pourrait disputer l’Euro (11 juin – 11 juillet) avec l’Espagne. Le défenseur français de Manchester City a changé de nationalité et représentera désormais la Roja après la validation de sa naturalisation par le Conseil des ministres espagnol.

Formé à l’Athletic Bilbao de 2010 à 2018 avant son départ pour l’Angleterre, Laporte a été appelé à trois reprises en équipe de France entre 2016 et 2020 mais n’a jamais disputé la moindre minute sous le maillot bleu, et pourrait donc prétendre à une place au sein de la Roja.

La demande de naturalisation est venue directement de la fédération espagnole de football (RFEF), ont précisé mardi à l’AFP des sources du Conseil supérieur des sports (CSD, équivalent du secrétariat d’Etat aux sports).

Cet organisme a “donné un avis favorable à celle-ci et l’a approuvée avec le Ministère de la Justice, alors que le processus touche maintenant à sa fin”, a affirmé le CSD mardi.

Le défenseur de Manchester City, né à Agen (sud-ouest de la France) mais formé au Pays Basque dès ses quinze ans, entre l’Aviron bayonnais (2009-2010) et l’Athletic Bilbao (2010-2018), avait été mis au courant de l’initiative et avait donné son feu vert.

Selon la presse espagnole, il s’agit d’une demande venue de Luis Enrique lui-même: le sélectionneur aurait chargé les dirigeants de la fédération espagnole de football (RFEF) d’approcher le joueur, afin qu’il puisse participer à l’Euro avec l’Espagne.

Cette naturalisation pourrait en effet permettre à Laporte d’être convoqué au sein de la “Roja” pour disputer l’Euro dans un mois.

Luis Enrique doit rendre publique sa liste de joueurs convoqués pour l’Euro dans dix jours, le 21 mai, mais se réserve la possibilité de retarder l’échéance de quelques jours selon les médias spécialisés.