Noa Lang fait de nouveau le buzz aux Pays-Bas suite à la sortie de sa dernière interview avec l’ancien international néerlandais Andy van der Meijde à l’occasion de l’émission Bij Andy in de auto.

Le footballeur néerlandais emploie à plusieurs reprises des mots marocains, ce qui a nécessité une polémique au sein des Néerlandais.

Qui est Noa Lang ?

Noa Lang est ce joueur qui a beaucoup fait parler de lui en début de saison à l’Ajax Amsterdam. Récemment prêté au FC Twente pour la deuxième partie de saison, Lang est apparu dans une interview avec Andy van der Meijde. Natif d’une mère Néerlandaise et d’un père Surinamien, Noa Lang a été élevé par l’international marocain Nourdin Boukhari. “Les gens ont tendance à voir mon physique pour au final se dire ‘Oh, un petit blanc’. Ils oublient que mon père biologique est Surinamais et mon beau père Marocain

Concernant sa situation familiale, Noa Lang explique : “Pour l’instant, j’habite à Rotterdam chez ma mère, mais je dors souvent à Amsterdam. Mon beau père Nourdin Boukhari est divorcé avec ma mère. Mais il est toujours là pour m’épauler et pour un dîner entre père et fils.
Il poursuit : “A l’époque, partout où mon père allait jouer, je le suivais, à part quand il était parti en Arabie saoudite. Lorsqu’il jouait au FC Nantes, j’avais déménagé avec lui en France. J’ai même évolué chez les jeunes du club. Quelques années plus tard, j’ai même vécu en Turquie lorsqu’il jouait au Kasimpasa à Istanbul. A cette époque, je jouais chez les U11 du Besiktas.

Noa Lang et sa Marocanité

Sa marocanité ne passe pas inaperçu dans l’interview. A plusieurs reprises, le joueur utilise des mots marocains pour dialoguer avec Andy van der Meijde. Dans les commentaires, plusieurs remarques font leur apparitions. “Noa, choisis les Oranges, pas le Maroc.”, “Wallah, Ewa, Ze3ma, Noa, retourne à Istanbul !”, “Noa Mohammed Lang” ou encore “On veut des sous-titres en Néerlandais s’il vous plaît.”

Andy van der Meijde termine son interview avec Noa Lang en blaguant : “Tu savais que Nordin Amrabat était homo? Zakaria Labyad aussi, dans sa dernière vidéo sur ses réseaux. Hakim était derrière lui”, ironise l’ancien international néerlandais avant d’avoir comme réponse : “Non, je ne te crois pas, tu blagues sur eux. Ne dis pas ça, Hakim, Zaka, et les autres, c’est des Marocains malade mentaux.”

Interview sur YouTube :