Mohamed Ihattaren sur les traces de Ziyech

Koeman dévoilera prochainement sa première présélection de 2020 qui devra enregistrer la présence du jeune, Mohamed Ihattaren, sociétaire du PSV.

Koeman pourrait inclure Mohamed Ihattaren pour la première fois afin de sceller définitivement sa carrière internationale après l’avoir invité à rejoindre les Oranjes novembre dernier. Ihattaren avait décliné cette invitation prétextant qu’il a besoin d’un temps de réflexion après le décès de son père survenu quelques semaines auparavant. L’explication est peu convaincante car le jeune joueur avait repris la compétition.

Comme en fin 2019, des joueurs clés de la sélection néerlandaise manqueront à l’appel en raison de blessure. Il y aurai donc de la place pour Ihattaren avec le forfait de Memphis Depay et Donyell Malen. Koeman a récemment visité Memphis à Rome, où l’attaquant se réhabilite de sa blessure au ligament croisé.

Ihattaren sur les traces de Ziyech ?

Mohamed Ihattren sera sans doute convoqué après la période de “réflexion” qu’il a réclamée. Le jeune néerlando-marocain n’aura pas d’autres choix que d’accepter la convocation de Koeman si sa décision est définitive. En revanche, s’il hésite encore, il lui restera la “blessure diplomatique” pour éviter de jouer avec les Oranjes, comme l’avait fait un certain, Hakim Ziyech.

Après sa décision de jouer avec les Lions de l’Atlas, Hakim Ziyech avait expliqué : “J’avais à peine 9 ans quand mon père est décédé. Il m’a appris l’amour et la dévotion pour le Maroc, c’est pour lui que j’ai fait le choix de jouer pour la sélection Marocaine.”
Ziyech avait également expliqué qu’il se devait de respecter la volonté de son père même s’il a porté le maillot de l’équipe espoir

Hiddink était aussi sûr que Koeman

En effet, la possibilité existe et il ne faut pas l’exclure tant que l’intéressé n’a pas joué de match officiel. Ihattaren pourrait très bien suivre les traces de Hakim Ziyech. Ce dernier s’était curieusement blessé pour ensuite rejoindre la tanière drivée par Badou Zaki.

Guus Hiddink n’en croyait pas ses yeux ! L’ancien sélectionneur des Pays-Bas pensait avoir totalement convaincu Ziyech de rejoindre les Bataves. “Ziyech est venu à l’entraînement pour préparer la rencontre contre la Lituanie dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2016. Mais Hakim est arrivé en étant blessé,” se souvient Hiddink. “Les choses ne se sont pas déroulées comme je le désirais. Je pensais vraiment l’avoir convaincu.»