Karim El Ahmadi espère terminer sa carrière aux Pays-Bas où il aimerait terminer sa carrière au sein d’un club de Eredivisie.

L’ancien international marocain a expliqué a AD qu’il «se sent en pleine forme. J’ai encore ce qu’il faut en termes d’agressivité et de vitesse et la récupération est un peu moins évidente. Mais ce n’est plus un problème, maintenant qu’il n’y a pas de matchs», a-t-il confié.

Comme quatre milliard d’humains, Karim El Ahmadi se confine en Arabie Saoudite ouù il est bloqué. «Tout est fermé à partir de 19 heures et tout le monde doit être à la maison. Du coup, on fait vraiment tout à la maison. Personne ne sait vraiment ce qu’il se passera. Il y a très peu de chance que l’on rejoue. Le virus est toujours là. Mais il y a un autre problème : aux Pays-Bas, on peut jouer quelques matchs au milieu de l’été. Ici, c’est impossible à cause de la forte chaleur. Peut-être en mai, mais pas au-delà.»

Le contrat d’El Ahmadi avec Al Ittihad se termine le 30 juin mais il sera prolongé automatiquement jusqu’à la fin de la Ligue saoudienne. «Je l’ai dit avant : ce sera impossible de jouer au football ici. C’est une situation étrange. Personne n’a jamais eu à l’affronter, a reconnu le milieu défensif. La FIFA et l’UEFA trouveront certainement une solution.»

“Je veux absolument jouer une autre saison. J’ai été contacté par Feyenoord pour que je revienne au club après la fin de ma carrière. J’ai eu de bonnes années là-bas avec le titre. FC Twente ? Qui sait. J’ai souvent dit que je voulais finir ma carrière dans l’un de mes anciens clubs. Et puis, ma famille y vit. Il faut d’abord en finir avec cette crise et on verra par la suite.»