Image lionsdelatlas par défaut

(fifa. com) Le Maroc a parfaitement réussi son baptême du feu en Coupe du Monde U-17 de la FIFA. En inscrivant trois buts dans les 45 premiéres minutes, les Nord-Africains ont battu la Croatie, qui partait pourtant favorite dans cette rencontre. Deux de ces trois réalisations sont à mettre au crédit de Karim Achahbar, qui fait des ravages avec les jeunes de l’En Avant Guingamp et qui est arrivé aux émirats Arabes Unis sur la pointe des pieds. “Je réalise un rêve&rdquo,lance-t-il aprés ses débuts plus que réussis à Fuja&iumlrah.

Né dans la ville de son club actuel, l’attaquant connaît un début de carriére prometteur. Avant-centre depuis son plus jeune &acircge, il a très tot affiché des qualités techniques et un sens du but au-dessus de la moyenne qui ont attiré l’attention du club breton il y a un peu plus d’un an. “C’était mon ambition depuis tout petit, car je suis né là-bas. Mes parents habitent même tout prés du stade du Roudourou. Mon arrivée dans un club professionnel a été un grand moment de bonheur”, raconte-t-il.

Malgré ses qualités remarquables et ses nombreux buts avec les amateurs de la CFA 2, Achahbar n’est pas arrivé aux émirats en tant que figure de proue de son équipe. Mais tous les regards sont désormais posés vers lui suite à son doublé réussi en l’espace de 13 minutes, qui a parfaitement lancé la rencontre face à la Croatie.

Trés similaires, ses deux buts ont mis en valeur sa faculté de placement dans la surface. &Agrave chaque fois, l’attaquant breton se trouvait au bon endroit, ce qui lui a permis de convertir facilement les services de son coéquipier Omar Arjoune. “Nous avons fait un grand match. Nous avons pu marquer ces trois buts en premiére période. C’est clair qu’on ne s’y attendait pas”, explique Achahbar, avec la fraîcheur qui caractérise les gar&ccedilons de son &acircge.

Les pieds sur terre Karim est conscient qu’il lui reste du chemin à parcourir, mais ses performances actuelles en club et avec les U-17 laissent augurer d’un avenir prometteur. Le Lionceau de l’Atlas a bien identifié ses priorités: “Pour continuer ma progression, je ne vais pas me reposer sur mes lauriers. Je dois continuer à travailler. Mon objectif, c’est de jouer en L1 avec Guingamp”.

En évoquant ses ambitions et ses rêves, Achahbar se permet de viser encore plus haut dans la compétition émirienne: “Nous arrivons ici avec la détermination de bien faire les choses. C’est la premiére fois qu’une sélection marocaine joue cette Coupe du Monde. Nous savons que nos adversaires sont forts et coriaces. Nous avons confiance en notre équipe. Nous espérons aller le plus loin possible”, explique-t-il.

Le match contre la Croatie et son doublé resteront à coup s&ucircr marqués dans son esprit. “Je mentirais si je disais que j’imaginais marquer deux buts en aussi peu de temps dés le premier match, face à une équipe aussi bien disciplinée que la sélection croate. &Ccedila a été un grand match, pas seulement de moi, mais de toute l’équipe. Aprés ce qui s’est passé, je vis un rêve. “

Le Maroc disputera son prochain match le 21 octobre prochain dans le même stade face à l’Ouzbékistan, qui a également parfaitement négocié son entrée en matiére en battant le Panama. La sélection d’Asie centrale sera un gros morceau. “C’est un autre adversaire difficile. J’espére que nous pourrons maintenir ce niveau et cette motivation. Si je peux marquer, tant mieux, mais le plus important, c’est de gagner”, conclutAchahbar.