Image lionsdelatlas par défaut

Mehdi Carcela, sans aucun doute l’Homme du Match. IL a inscrit les premier (9′) et dernier (88′) buts de la rencontre, alors que Renaud Emond (51′), Edmilson (79′) et Duje Cop (83′) ont également participé à la fête lors d’une seconde période à sens unique.

Grâce à ce succès (le cinquième en sept rencontres de play-offs I !), les hommes de Sa Pinto se rapprochent à quatre points du leader, le Club de Bruges, battu par Anderlecht plus tôt dans la journée (1-2), alors qu’il ne reste que trois rencontres à disputer cette saison. “Hasard” du calendrier, les Liégeois se déplaceront chez les Mauves jeudi lors de la huitième journée de ces play-offs I, plus passionnants que jamais. Deux points séparent les deux équipes, candidates. au titre ?Après la victoire du Sporting d’Anderlecht au Club de Bruges, le Standard se devait de s’imposer face à Genk pour rester au contact du duo de tête. En l’absence de Razvan Marin, l’un des hommes en forme côté liégeois ces dernières semaines, Uche Agbo est associé à Gojko Cimirot dans le milieu de terrain du Standard, alors que le trident “magique” Edmilson – Paul-José Mpoku – Mehdi Carcela est reconstitué derrière Renaud Emond. Les Liégeois sont déterminés à entamer le match pied au plancher, mais ce sont les Limbourgeois qui sont les premiers à se créer une occasion de but : après cinq minutes de jeu, Guillermo Ochoa intervient brillamment sur sa ligne pour éviter l’ouverture du score de Mbwana Samatta. Mais cinq minutes plus tard, Mehdi Carcela fait vibrer pour la première fois de l’après-midi le public liégeois : sa frappe lointaine et a priori anodine trompe un Danny Vukovic très peu à l’aise sur sa ligne : 1-0 !La fin de la première période voit le Racing Genk se créer plusieurs opportunités, mais. Paul-José Mpoku intervient à deux reprises pour écarter le danger et éviter une éventuelle égalisation limbourgeoise. Mais les Liégeois sont les Liégeois les plus actifs en début de seconde période. Mehdi Carcela se lance dans un raid dont il a le secret et slalome dans la défense de Genk, Joseph Aidoo intervient, mais. offre bien malgré lui un caviar à Renaud Emond, qui n’a plus qu’à propulser le ballon au fond du but vide : 2-0 (52′) !Dans la foulée, Alejandro Pozuelo, fraîchement monté au jeu, se retrouve en mesure de réduire le score, mais l’Espagnol s’emmêle les pinceaux devant un but quasiment vide (58′). Il est écrit que ce succès ne peut échapper aux troupes de Sa Pinto, et à la 79ème, Edmilson se lance à son tour dans un festival de dribbles et trompe Danny Vukovic d’une frappe enroulée et imparable : 3-0 !En fin de rencontre, Duje Cop, qui vient de remplacer Renaud Emond, s’invite à la fête en inscrivant le quatrième but liégeois après un nouveau travail de préparation signé Mehdi Carcela. Flamboyant ces dernières semaines, l’ailier belgo-marocain ponctue sa prestation cinq étoiles par un second but personnel en toute fin de rencontre : 5-0, le Standard s’est amusé face à la seule équipe qui avait réussi à le battre depuis le début de ces play-offs I !