Achraf Hakimi a manqué la première journée de Ligue des champions mercredi face au Borussia Mönchengladbach.

Le latéral droit de l’Inter Milan a été annoncé positif au coronavirus quelques heures avant la rencontre. Un timing qui exaspère les dirigeants italiens, alors que le joueur a été annoncé négatif après avoir passé un autre test.

Imbroglio autour d’Achraf Hakimi. La latéral droit marocain de l’Inter Milan n’a pas pu jouer ce mercredi en Ligue des champions face au Borussia Mönchengladbach (2-2), en raison d’un test positif au coronavirus. Problème: selon la Gazzetta dello Sport ce samedi, un autre test a indiqué que le joueur était négatif. Face à ce que le club nerazzurri perçoit comme une injustice, des poursuites sont envisagées contre l’UEFA.

Au niveau de la chronologie, tous les joueurs de l’Inter Milan ont été annoncés négatifs au coronavirus mercredi matin, jour du match, par le laboratoire de l’UEFA en charge des prélèvements. Vers 16h, une nouvelle analyse des résultats indique la positivité d’Achraf Hakimi, qui devient alors forfait pour l’affiche européenne, même s’il est jugé comme “faiblement positif”.