Image lionsdelatlas par défaut

Victime d’une rupture des ligaments croisés avec la sélection du Maroc le mois dernier, Hamza Mendyl va manquer les six prochains mois de compétition. Le club du jeune joueur, Lille, accuse les Lions de l’Atlas d’avoir provoqué la grave blessure du latéral gauche en l’alignant en amical face au Burkina Faso (2-0) malgré ses mises en garde. Un recours judiciaire est envisagé.

&Ccedila chauffe entre Lille et la Fédération marocaine (FRMF) ! Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche et opéré mercredi, Hamza Mendyl va manquer les six prochains mois de compétition. Et le LOSC estime que les Lions de l’Atlas sont responsables de la blessure du latéral gauche de 19 ans ! “Cette blessure sérieuse a été contractée lors du match de l’équipe nationale marocaine face au Burkina Faso (2-0) à l’occasion duquel Hamza Mendyl était aligné en tant que titulaire. Le LOSC avait pourtant expressément sollicité le staff marocain afin que le joueur ne participe pas à la rencontre. Le club avait justifié sa demande par la transmission de résultats d’IRM attestant de séquelles d’une entorse du ligament croisé antérieur du genou gauche dont souffrait le joueur et alertant sur le risque probable d’aggravement de cette blessure dans des conditions d’entraînement et, qui plus est, de compétition”, a déploré un communiqué du club nordiste ce jeudi. Novice en club, indispensable en sélection “Le LOSC étudie par ailleurs les recours juridiques possibles pour faire constater et réparer le préjudice important subi par le club. Il se réserve ainsi le droit d’intenter toute action utile contre la Fédération Marocaine afin de défendre au mieux les intérêts du club et de ses joueurs”, concluent les Dogues. Titulaire indiscutable avec les Lions de l’Atlas depuis un an, notamment durant la CAN 2017, le natif de Casablanca commen&ccedilait à pointer le bout de son nez avec l’équipe premiére du LOSC. Il avait fêté sa premiére apparition en pro le 18 février contre Caen (1-0) en Ligue 1 avant de connaître sa premiére titularisation le 2 mars contre Bergerac en Coupe de France (2-1). La réponse de la FRMF et du sélectionneur Hervé Renard, ancien coach de Lille, est désormais attendue.