Image lionsdelatlas par défaut

Après la sortie médiatique anecdotique et ridicule du président du Zamalek Mortada Mansour qui avait accusé le WAC d’avoir “eu recours à des Djinns et esprits” lors du match retour de la demi-finale de la Champions League (5-2), c’est désormais au tour des joueurs Égyptiens de faire des déclarations aussi bizarroïdes que celle de leur président.

Le gardien Ahmed El-Shenawy a ainsi déclaré:”je ne pouvais pas sauter ni attraper le ballon correctement”, Ahmed Taoufik quant à lui dit:”j’avais un rideau blanc devant mes yeux durant toute la rencontre et je ne pouvais pas courir correctement”, les défenseurs Salah et Hamed ont à leur tour déclaré:”nous ignorons comment nous perdions la balle aussi facilement et on ratait beaucoup de dégagements sans raison”. Quand le ridicule ne tue pas . .