Image lionsdelatlas par défaut

Concernant les interrogations émises au sujet de l’aptitude de Nabil Dirar, le sélectionneur national, Hervé Renard, a rappelé lors de sa conférence de presse de ce dimanche, qu’il ne faut prendre aucun risque lorsqu’il y a la moindre petite blessure.  

“En ce qui concerne Nabil (Dirar), c’est simplement pour ne pas prendre des risques. Ce n’est pas la peine de faire s’entraîner un joueur s’il ressent une tout petite douleur. Il vaut mieux lui laisser quelques jours de repos, ne pas le faire jouer demain également (contre la Slovaquie), comme ça, on est sûr de pouvoir le récupérer assez rapidement” a expliqué Hervé Renard ce dimanche. ” C’est juste de la prévention pour qu’on soit en possession de toutes nos forces le jour J. ” assure le sélectionneur national à propos de l’absence de Nabil Dirar qui a manqué le premier match amical contre l’Ukraine et qui manquera le deuxième contre la Slovaquie ce lundi à Genève. “Nabil Dirar a eu une petite alerte au mollet et ça ne sert à rien de prendre de risque inutile. On est à 10 jours de la compétition et il ne faut pas griller ses atout, Il faut travailler de façon intelligente, continuer à s’entretenir tout en allégeant la charge par rapport au petit souci qu’il a” a conclu Hervé Renard sur la blessure de Dirar.