Image lionsdelatlas par défaut

La Qualification du Maroc au Mondial 2018, n’a pas fait que des heureux, il faut le dire, il y’a des “pauv-types” qui souffraient en silence. Des malades qui ont tout fait pour priver les Marocains du Monde d’une joie certaine.

Cela a duré 19 longues années quand même, ils usent et abusent de leurs stratagèmes diaboliques pour se donner raisons au nom de quoi, de qui? Avec seul objectif, se faire payer la tête du sélectionneur, surtout s’il est étranger qu’on attaque pour sa nature ou pour son salaire, mais jamais pour ses compétences ou ce qu’il est capable d’apporter à notre Football national,Ces gens là constituent une Mafia manipulée de l’intérieur de la FRMF et qui s’enrichissent avec le changement des entraîneurs, qui sont ces gens là ? Ouvertement, on ne le saura peut être jamais mais en creusant bien, on peut les deviner assez facilement, surtout si on suit la sélection nationale depuis sa glissade dans le gouffre. On a beau jeté des peaux de banane pour Hervé Renard, en excellant dans la désinformation à son sujet, touchant à sa vie privée, ses relations, ses choix, jusqu’à fabriquer des infos sur son départ ailleurs, certes ça a marché avec lesautres qui ne supportaient pas la pression de la rue et en particulier celle d’une certaine presse à péage qui a perdue toute crédibilité pour sa mendicité ambulante, une presse de marchands de tapis qui fait l’éloge des agneaux maléfiques et vendaient la peau du Renard avant de l’avoir achevé. Un Renard rusé habitué aux corbeaux qu’il a toujours privé de fromage. Un Renard propre comme sa chemise blanche et qui ne fait pas dans les combines avec les Agents de joueurs comme ses prédécesseurs, car il savait qu’en fréquentant ces espèces de virus nuisibles il courait à la catastrophe. Bref, aujourd’hui Renard peut respirer l’air pur de sa victoire sur ses détracteurs, ces rats de cave qui ne valent pas plus que le mépris. Vont-ils comprendre un jour qu’il n y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Quant à Hervé le Renard, nous n’avons rien à ajouter, son bilan et son C. V plaident pour lui.