Image lionsdelatlas par défaut

Le technicien marocain du Chabab Riadhi de Belouizdad, Badou Zaki, a mis fin au suspense aprés avoir quitté la séance de la reprise en colére, il a repris son travail hier matin.

“Ce qui s’est passé hier (ndlr : avant-hier) ne doit pas susciter de l’inquiétude. Cela peut se produire au sein de n’importe quelle équipe. Nous nous sommes tournés sérieusement vers la préparation de notre prochain match. Je pense que dans l’ensemble, il n’y a pas lieu de parler de problémes au sein de l’équipe à mon avis. &raquo, a déclaré hier Badou Zaki en précisant que son départ de la séance de laveille était du à une fatigue. “J’avais prévu la reprise en matinée, c’est-à-dire mes adjoints savaient très bien que ce sont eux qui devaient l’assurer, tout simplement, physiquement je n’étais pas en mesure de travailler pleinement lors de cette séance. En fait, j’étais malade. Donc, j’ai eu juste le temps de donner à mes adjoints ce qu’ils devaient faire et comme vous le savez, je me suis adressé aux joueurs il y a eu quelques soucis effectivement, mais sans que la situation dégénére, cela rentre dans la vie du groupe de tous les jours. Et comme vous l’avez si bien constaté, je suis bel et bien revenu à mon travail, ce qui prouve qu’il n’y a rien de grave. &raquo