Chadli_Fellaini

Comme Nacer Chadli, Marouane Fellaini a suivi avec attention la déroute des Diables rouges face aux Lions de l’Atlas en match coptant pour la 2è journée de la phase des poules, Qatar 2022.

Quelques instants après le coup de sifflet final, les deux ex Diables rouges d’origine marocaine ont été invité par la Dernière Heure à commenter la défaite de la Belgique face au Maroc, pays de leurs parents respectifs.

Marouane Fellaini n’est plus un Diable Rouge, mais le milieu à 86 capes suit toujours de près ses anciens coéquipiers. Malgré la défaite face aux Lions de l’Atlas, Marouane Fellaini voit bien les choses se passer avec l’équipe nationale. Il estime que les supporters belges doivent être plus fiers de leurs diables. 

“Nous jouons la Coupe du monde et nous sommes un petit pays. Il ne faut pas oublier d’où l’on vient ! Tu dois être content d’être là. Si on va en huitièmes de finale ce sera parfait et sinon il faudra se contenter de jouer cette Coupe du monde. Il ne faut pas oublier que d’autres grands pays ont déjà connu des difficultés, comme l’Argentine et l’Allemagne.” 

ET d’ajouter sur les bourreaux de ses Diables : “Ils ont été solides dans l’organisation, mais aussi dans les duels. Les Marocains ont livré un match de guerriers. Je ne dis pas qu’ils avaient plus envie que nous, mais ils étaient à fond, transcendés, il faut bien le dire, par les 30.000 marocains qui poussaient dans les tribunes.

“Le Maroc a joué à domicile et cela a aussi été déterminant. Les marocains étaient agressifs, à fond sur tous les ballons et ils ont remporté la bataille du milieu de terrain. De notre côté, on a pas mal d’individualités, mais elles n’ont pas su faire la différence face au collectif adverse.”

C’est devant la TV que Nacer Chadli a suivi l’affrontement entre le pays de ses origines et celui dont il a défendu les couleurs à 64 reprises pour 7 buts. Avec des sentiments mitigés au final.

Celui qui a disputé un match amical avec les Lions de l’Atlas avant d’opter pour les Diables a ajouté à propos de la défaite : “J’ai vu une belle équipe belge en première période. Le système en place sied mieux aux qualités des joueurs. Sans être ultra-dangereux, on s’est quand même créé l’une ou l’autre occasion.”

Et de poursuivre dans ses confidences faites à la DH : “C’était bien meilleur que contre le Canada par exemple. Mais en seconde période, le Maroc a clairement pris l’ascendant avec beaucoup plus d’intensité dans les duels. Ils nous ont bien bougés et la victoire finalement est méritée. Je suis content pour mon pays d’origine mais j’aurais préféré un nul car avec ça, les deux équipes auraient encore pu se qualifier. Pour regarder le match, je ne portais d’ailleurs la vareuse d’aucune des deux équipes, je vous le garantis (rires). Là, il va falloir que les Diables se battent pour passer.”