vaccination

Le Qatar fait le forcing auprès de la Fifa pour obliger tous les joueurs qualifiés pour la Coupe du monde 2022, qu’il organise, à se faire vacciner. Et logiquement, en plus des joueurs, les délégations et les supporters devraient également se faire piquer.

A un peu plus d’un an de la prochaine Coupe du Monde, l’épidémie de la Covid-19 ne semblait pas mettre en péril l’organisation de la compétition, comme cela a été le cas de l’Euro 2020, mais selon The Athletic le Qatar, pays organisateur, a décidé de durcir l’accès à son territoire.

Les discussions se poursuivent entre les parties prenantes, y compris la FIFA et les autorités médicales qataries, afin de trouver une solution à l’amiable, car toutes les parties ne veulent pas que le tournoi soit privé de ses joueurs vedettes, précise The Athletic.

Un porte-parole de la FIFA a déclaré à The Athletic : “À la lumière de la pandémie de COVID-19, le Qatar, en tant que pays hôte, fournira les garanties nécessaires pour protéger la santé et la sécurité de tous ceux qui participent à la compétition. Tous les participants doivent suivre les conseils de voyage des autorités qataries et les dernières directives du ministère de la Santé publique.

Le Qatar est l’un de ces rares pays – ils sont cinq désormais – à avoir vacciné plus de 80% de sa population totale, se rapprochant du seuil d’immunité collective.