Adil Ramzi et Mohamed Ihattaren

On ne change pas une recette gagnante et Mohamed Ihattaren le sait bien. Après son but rageur, le milieu marocain du PSV a disparu des radars pour cause de maladie manquant les 4 dernières journées de Eredivisie.

Il est dommage qu’il ne soit plus là, car cela a déjà été une saison en dents de scie pour lui“, a déclaré Schmidt vendredi dernier. “Il voulait bien finir, mais il a eu un peu de mal ces dernières semaines,” a déclaré son entraineur, Roger Schmidt la semaine dernière.

Son absence actuelle présage un prochain revers pour la KNVB qui insiste en le convoquant avec ses équipes nationales. A l’approche de l’annonce de la liste finale des Jong Oranje pour la deuxième manche de l’Euro 2020, Mohamed Ihattaren, également présélectionné, se dirige tout droit vers un 4ème forfait après ses deux précédents avec les A et le dernier en date avec les Jong.

Avec le temps, ces forfaits confirment l’information de notre rédaction publiée en novembre sur son choix final pour le Maroc (Lire aussi : Ihattaren se voit Lion de l’Atlas). Ainsi, après avoir cédé à la pression en plein deuil, Mohamed Ihattaren a rapidement regretté sa décision de ne pas avoir opté, dès le départ, pour le Maroc. Le jeune joueur est aujourd’hui tout proche de rejoindre la tanière avec le soutien discret de son mentor, Adil Ramzi, présent au Maroc ces derniers jours.

Destination Tanière

Après plusieurs mois, la presse marocaine découvre avec surprise que le jeune milieu marocain du PSV Eindhoven, Mohamed Ihattaren (19 ans), aurait décidé de représenter le Maroc.

Selon certaines, qui s’appuient quotidiennement sur notre travail sans nous calculer, il devrait faire partie de la prochaine liste des Lions de l’Atlas du coach Vahid Halilhodzic, qui affrontent, en juin, le Ghana et le Burkina en préparation des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

En plus des joueurs qui ont participé aux deux derniers matchs, Vahid compte également faire appel à d’autres nouveaux joueurs comme suggéré dans notre liste probable. Il s’agirait notamment d’Issa Diop (West Ham), Imran Louza, Anouar Aït El Haj (Anderlecht) et Amine Adli (Toulouse FC)