Didier Six

La Guinée-Bissau et et la Guinée ont fait match nul 1-1 dans le groupe I des qualifications pour la Coupe du monde 2022 de football, ce 1er septembre 2021 à Nouakchott.

Ce derby guinéen s’est soldé par un match nul qui aurait pu tourner à l’avantage du Sily National qui jouait en déplacement. La Guinée-Conakry a d’ailleurs ouvert le score dès la 7è minute par un François Kamano. Mais les Djurtus ont égalisé dès l’entame de la seconde période.

Ce match nul fait les affaires des Lions de l’Atlas qui accueillent les Crocodils du Nil ce jeudi 2 septembre dans le même groupe. En cas de victoire à Rabat, les protégés de Vahid Halilhodzic prendront la tête du groupe avant de rejoindre Conakry pour le match de la deuxième journée face au Syli le 6 septembre.

Pour Didier Six, sélectionneur du Syli, ce partage de points s’explique par le manque de réalisme de ses poulains. “On n’a pas eu de relâchement. A la mi-temps, on a remotivé nos joueurs. C’est sur une erreur défensive qu’on prend ce but qui arrive au mauvais moment.

Et de préciser : “Cette équipe de Guinée-Bissau est à prendre au sérieux. Le nul est une déception parce qu’il y avait des possibilités de faire autres choses. C’est vrai qu’il y a du travail et on n’est pas satisfait, mais on ne ressort pas avec une défaite qui aurait pu être possible.”