Achraf Hakimi

Jeune Afrique : À seulement 23 ans, Achraf Hakimi, fils d’immigrés marocains qui a grandi à Getafe, dans la banlieue de Madrid, suscite l’admiration des amateurs de ballon rond. 

Joueur du Paris Saint-Germain depuis cet été, et figure de proue de la sélection marocaine, il collectionne les titres et les récompenses individuelles autant que les louanges des supporters et de la presse spécialisée.  

Mais quel est son rapport au Maghreb, à l’Afrique et à ses origines ? Pour répondre à ces questions, Jeune Afrique est allé rencontrer l’Hispano-Marocain à Saint-Germain-en-Laye, en région parisienne. 

Après un entraînement matinal aux côtés de stars planétaires telles que Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé, c’est un jeune homme réservé et posé qui vient à notre rencontre dans une petite salle du Camp des loges, le centre d’entraînement du club de la capitale. Entretien avec celui qui vient d’être élu par la FIFA meilleur latéral droit au monde.

La fédération fait du très bon travail. Elle a déployé de gros efforts pour la sélection, mais pas seulement. La fédération s’implique beaucoup pour les équipes de jeunes, pour tous ceux qui viennent « d’en bas », pour tous les amateurs de football en général. Elle cherche à offrir les meilleures conditions possibles à la pratique de notre sport“, a répondu Hakimi sur le travail de la FRMF.

Concernant la sélection des Lions de l’Atlas, Achraf Hakimi a confié à Jeune-Afrique que : “la fédération met tout en œuvre pour que nous nous préparions au mieux en vue de réaliser de grandes choses dans les deux grandes compétitions que nous visons. La fédération investit beaucoup et nous a ainsi doté d’un superbe centre d’entraînement. Nous sommes très heureux d’évoluer dans ces conditions et de profiter de telles installations.

Suite de l’Interview : ICI