Younes Belhanda revient sr sa période la plus glorieuse qui coïncide avec ses débuts chez les Pailladins. Malgré son les promesses d’une grande carrière, le marocain avait quitté Montpellier sans la moindre offre concrète.

Younes Belhanda a évoqué son départ du MHSC en 2013 après une dernière saison assez agitée. “Quand j’ai quitté Montpellier, il faut savoir que j’avais zéro offre venant d’un club européen. Rien n’est arrivé chez moi, à mon agent ou même au siège du club. Les seules offres que j’ai au final, c’est Al-Jazira aux Emirats et le Dinamo Kiev.

Je n’avais pas forcément une promesse de Loulou. J’avais vu Olive Giroud partir, Bedimo partir, Mapou partir… C’est le moment où il me fallait partir, la saison après le titre, j’avais eu des problèmes avec les supporters qui me sifflaient,” ajoute Younes Belhanda.

“En tant qu’enfant du club, je l’ai mal pris. Je ne devais pas passer l’année de pro où j’allais rentrer en conflits avec mes supporters. Ça devait être une relation d’amour, c’est mon club de cœur. Je ne voulais pas m’embrouiller avec eux ou avoir de la rancœur. J’ai choisi le Dinamo Kiev, à l’époque, ils jouaient tout le temps la Ligue des Champions, j’ai fait ce choix,” ajoute Belhanda.

Younes Belhanda indésirable au Gala

Belhanda devra encore choisir un club car le Galatasaray ne souhaite plus le garder pour la saison prochaine. Younès ne devrait pas poursuivre l’aventure avec le Galatasaray.

Les dirigeants d’Al Ittihad Djeddah et ceux d’Al Duhail lui font les yeux doux. Cet hiver, le club saoudien a entamé les négociations mais les parties n’avaient pas trouvé un accord définitif.

Aujourd’hui, la direction de Galatasaray ne réclame plus les 10 millions d’euros qu’elle espérer pour laisser filer son marocain de 30 ans. Younes Belhanda s’accroche et souhaite aller jusqu’au bout de son contrat qui court jusqu’en 2021.