Yassine Bounou

Wolverhampton a manqué le coche face au FC Séville en quarts de finale de la Ligue Europa. Les loups ont raté un penalty botté par Raul Jimenez et arrêté par le Lion de l’Atlas, Yassine Bounou.

Cependant, Nuno Espirito Santo a soutenu Raul Jimenez après son penalty qui s’et avéré coûteux au terme de la rencontre. Le technicien portugais ne veut pas polémiquer sur l’arbitrage malgré les critiques formulées par les observateurs anglais. Ces derniers estiment que l’arbitre de la rencontre aurait dû retirer le penalty pour deux raisons.

Primo, le gardien marocain du FC Séville, Yassine Bounou s’est écarté de sa ligne avant que le mexicain, Jimenez, ne touche le ballon. Secondo, un joueur du FC Séville a pénétré dans la surface avant que le ballon ne soit tiré. De quoi augmenter la frustration des Loups mais pas celle de Nuno Espirito Santo. “Je n’ai pas vu les images, honnêtement. On m’a déjà posé la question. Mais comme je le dis toujours, la VAR est là“.

Et d’ajouter : “Si cela se produit, nous devrions nous demander pourquoi ils ne l’ont pas recommencé. Mais il n’y a rien que nous puissions faire maintenant. Il n’y a rien que nous puissions faire à ce sujet. En parler maintenant, cela ne peut que nous rendre plus frustrés que nous ne le sommes déjà.”

Avis aux spécialistes…