Selim Amallah

Bien inspiré face aux favoris du groupe F, le Maroc a battu la Belgique 2-0 ce dimanche après avoir contrarié la Croatie en lui imposant le nul mercredi dernier lors de son entrée en lice en Coupe du Monde.

Le plus belge des Lions de l’Atlas, Selim Amallah, a livré une belle bataille au milieu de terrain face aux Diables rouges malgré quelques pertes de balles et approximation dans les passes. Ereinté, il cède sa place à l’heure de jeu.

C’était un match particulier pour moi, mais je représente le Maroc. Je voulais gagner. L’équipe a fait un gros match. Je suis fier“, a expliqué le milieu de terrain, remplacé à la 68e minute par Abdelhamid Sabiri qui a inscrit le but d’ouverture cinq minutes plus tard.

Après la belle victoire du Maroc face à son pays natal, le natif de Hautrage, Selim Amallah a déclaré : “Il n’y a pas plus beau sentiment que cette victoire, surtout pour moi qui vis en Belgique.”

On a été timide en première mi-temps mais le coach a eu un bon discours à la mi-temps et ça a été mieux en seconde période. On joue chaque match pour gagner, on a une bonne équipe mais on ne s’enflamme pas.”

À propos des deux coups francs marocains qui ont terminé dans le but de Thibaut Courtois (le premier a été annulé pour hors-jeu juste avant le repos, NDLR), Amallah d’expliquer : “On a travaillé à l’entraînement. On a deux bons tireurs de coups francs. C’est une de nos forces et aujourd’hui cela a payé. On a une bonne équipe, une bonne ambiance. On joue match par match. Rien n’est fait dans ce groupe. La Belgique va-t-elle se qualifier ? Je ne sais pas. Tant qu’on passe, c’est le principal.”

Rappelons que Selim Amallah n’est pas le seul Lions de l’Atlas endiablé de la liste de Walid Regragui qui compte également en ses rangs, Ilias Chair, Anass Zaroury et Bilal El Khannouss. Tous sont nés et formés en Belgique et tous ont savouré cette victoire très particulière pour eux comme pour les milliers de Maroxellois de Belgique.