Image lionsdelatlas par défaut

Le gardien international de Malaga, Munir El Kajoui a accordé une longue interview à Eldesmarque en marge du match qui opposera lundi son équipe actuelle à Numancia où il évoluait encore la saison dernière, à l’occasion de la 11e journée de la ségunda liga.

Après quatre saisons à Numancia, Munir a rejoint Malaga. Le match de lundi aura une saveur spéciale pour le meilleur gardien du mois de septembre en seconde division espagnole. C’est quand il évoluait encore à Numancia en 2015 qu’il a été convoqué pour la première fois pour défendre les couleurs du Maroc, alors sous la houlette du Badou Zaki qui l’a lancé pour la première fois lors d’un amical Maroc-Uruguay à Agadir. « Il a été la clé “dit Munir en parlant de Badou Zaki, avant d’ajouter « il a été le premier à m’appeler, il m’a fait confiance et je lui en suis très reconnaissant  faire mes débuts avec l’équipe nationale a été une expérience inoubliable ». Le gardien du Maroc lors du dernier Mondia ne tarit pas d’éloges envers le portier des Lions de l’Atlas lors du Mondial 1986 « c’est une icône du football parce qu’il est le meilleur gardien de l’histoire du Maroc. Et c’était pour moi quelque chose d’incroyable et de sublime d’apprendre de lui et partager son expérience “conclut Munir, qui qualifie son choix de rejoindre Malaga comme l’une des meilleures décisions de sa vie. Il dit ne pas avoir hésité à atterrir dans le club andalou relégué. Amrabat, En-Nesyri et Tighadouini lui ont en effet bien parlé du club.