La vengeance de Youssef En-Nesyri

Le football n’est pas une science exacte comme l’a rappellé Halilhodzic dans sa dernière conférence de presse.

Notre sport favori peut paraitre cruel mais il offre toujours une seconde chance. Une semaine après la salve de critique qui s’est abattue sur lui après son raté contre le Bayern en Super Coupe d’Europe, Youssef En-Nesyri s’est racheté en devenant le sauveur de Séville face à Levante avec un but de la tête marqué dans le temps additionnel.

De suite, l’international marocain passe du flop au héros offrant la deuxième victoire de son club en deux apparitions en Liga.

Avec ce but, Youssef En-Nesyri a non seulement débloqué son compteur mais il a également cloué le bec aux critiques qui ne lui accordent pas le droit de rater une occasion. Ainsi, Youssed a tronqué ses larmes coulées sur le terrain de Puskás Aréna à Budapest par un largue sourire et des index pointés vers le ciel pour remercier son créateur. 

Monchi, était l’homme le plus heureux après le but de son poulain. Le directeur sportif du FC Séville a envahi le terrain après le coup de sifflet final d’Estrada Fernández pour aller féliciter En-Nesyri en lui glissant un mot à l’oreille. Le capitaine sévillan, Navas est également venu féliciter le jeune attaquant marocain. 

Ce que Monchi a dit à Youssef reste entre eux, mais ce que le responsable andalou a déclaré sur Twitter est assez significatif et explicite. “La vie vous offre toujours (l’occasion) de vous venger. Tu le mérites @ennesyri9,” a écrit Monchi accompagnant son message d’une photo du marocain consolé par un bavarois.

L’entraîneur de Séville, Julen Lopetegui a bien évidemment apprécié le triomphe de son équipe contre Levante après son coaching gagnant. “Les trois points sont mérités contre une grande équipe comme Levante…” a-t-il déclaré avant de revenir sur le but de Youssef. “Je l’ai dit la semaine dernière et je le dis maintenant. La chance vient avec le travail, et les trois attaquants le font.