Image lionsdelatlas par défaut

La sélection nationale U23 entre en concentration lundi, avec une majorité de joueurs issus des clubs de Botola. Au programme deux matchs amicaux face au Burkina Faso à Ouagadougou. L’objectif est de préparer une équipe avec une majorité de joueurs locaux, puisque les éliminatoires de la CAN se dérouleront hors des dates FIFA.

Après une année 2017 mémorable, où les Lionceaux ont remporté le tournoi de football des Jeux de la francophonie, le travail reprend dès ce lundi. Profitant de la trêve hivernale, le sélectionneur national Mark Wotte a convoqué ses poulains, pour une préparation d’une semaine, ponctuée par deux matchs amicaux face au Burkina Faso à Ouagadougou. Le premier sera disputé le 6 janvier et le deuxième, deux jours plus tard. «On a fait appel à une majorité de joueurs issus de la Botola, précise le technicien, avec 2 ou 3 joueurs qui évoluent en France et qui viennent pour la première fois, histoire de s’acclimater à l’ambiance du groupe. “Le choix de disputer ces deux amicaux au Brukina Faso n’est pas anodin, malgré la présence au Maroc, à partir de la semaine prochaine, de plusieurs sélections africaines, qui se préparent pour le CHAN. «Je préfère que l’on joue des matchs à l’extérieur pour nous adapter aux conditions. Il ne faut pas oublier que les éliminatoires de la CAN se joueront en aller-retour et il est donc nécessaire de prendre de l’expérience dans cette configuration. Ça a bien marché à Abidjan et on devra confirmer. »