Jay-Jay Okocha

La légende nigériane du football, Jay-Jay Okocha s’inscrit en faux par rapport aux revendications arbitrales qui ont suivi les matchs de barrages pour la Coupe du Monde.

Dans des propos relayés par I-Frii, Jay-Jay Okocha, ancien milieu de terrain international du Nigéria, a taclé le sélectionneur algérien Djamel Belmadi pour avoir critiqué l’arbitrage. Okocha a demandé aux équipes africaines qualifiées de se préparer à des décisions arbitrales plus graves lors de la Coupe du monde 2022.

Un entraîneur n’a pas le droit de parler des erreurs d’un arbitre, a déclaré Okocha. Il y a une structure capable de voir mieux que nous et de sanctionner. La VAR a contesté l’arbitre, ce qui signifie qu’il y a une faute. De quoi parle-t-on ici ? Où est l’erreur de l’arbitre ?”

Nous avons tous regardé ce même match. Nous avons vu les hors-jeu, les têtes accompagnées des mains. Maradona l’appelait la main de Dieu. Aujourd’hui, la VAR est le laser qui sanctionne. Le Cameroun est qualifié, c’est tout.

Si on doit parler d’erreurs d’arbitrage, ce n’est pas le moment. Un pays vient de perdre un match sur le terrain ; puis soudain, un entraîneur vient aggraver la chose. Organisez un colloque et un débat sur toutes les choses qui minent le football africain. Mais pas à l’aube des compétitions ! Les vraies erreurs faites exprès vous attendent à la Coupe du monde au Qatar“, a expliqué Okocha dans des propos relayés par Afrii.

Les Lions de l’Atlas se rappellent trop bien des erreurs d’arbitrage et de la mauvaise utilisation de la VAR lors du Mondial, Russie 2018. “VAR is bullshit” avait crié Nordin Amrabat