Image lionsdelatlas par défaut

Auteur de huit buts en cinq matchs et véritable révélation des Lions A’ lors de ce CHAN, Ayoub El Kaabi a tapé dans l’œil de plusieurs observateurs, dont ceux de Frank Simon et de France Football.

Pour Frank Simon, Ayoub est “LA belle histoire de ce CHAN marocain qui tirera sa révérence dimanche soir, à l’issue de la finale entre les Lions de l’Atlas locaux et le Nigeria. ” Inconnu au bataillon, ou presque, il y a trois semaines, l’attaquant de la RSB est aujourd’hui convoité par de grosses cylindrées “Le Zamalek du Caire a proposé trois millions de dollars et les clubs saoudiens agitent leurs millions de pétrodollars pour l’attirer à eux. ” Qui l’aurait cru ne serait-ce que l’an passé quand il “évoluait encore en Botola 2, la D2 marocaine, et[qu’]il venait tout juste d’aider son club, le Racing de Casablanca (RAC), à se hisser parmi l’élite chérifienne. Ses 25 buts tout autant que sa stature (1m82) et surtout sa rapidité avaient tapé dans l’œil du Raja et du Wydad, les deux cadors de Casa. Mais c’est finalement la Renaissance de Berkane, un club dont le président n’est autre que Fouzi Lekjaa, le numéro 1 de la fédération marocaine, qui avait fini par le convaincre. ” L’auteur conclut enfin que cette ascension fulgurante pourrait être couronnée par une place dans le groupe des 23 Lions qui iront défendre les couleurs du Maroc en Russie. “El-Kaabi sera-t-il le joker offensif des Lions de l’Atlas lors du prochain Mondial en Russie ?” “Renard, qui n’a jamais hésité à donner leur chance à des jeunes, devrait être tenté de l’appeler pour les prochains matches de préparation, les 23 et 27 mars prochains, respectivement contre la Serbie puis l’Ouzbékistan, afin de tester ce goleador que nul n’attendait plus, au milieu des expatriés. ”