Image lionsdelatlas par défaut

Une très forte campagne sur Youtube et dans certains médias marocains est menée en ce moment pour contraindre la FRMF à laisser tomber le dossier Munir El Haddadi.

En effet, un “juré” improvisé s’est auto-désigné porte parole des supporters marocains pour réclamer l’arrêt de la procédure qui vise à permettre au joueur de changer de nationalité sportive.

 

La propagande anti-Munir actuelle s’appuie principalement sur quelques déclarations des parents ou sur le reportage d’un certainAchraf Ben Ayad, consultant de Bein Sport, qui avait interviewé le joueur après son choix de jouer pour la Roja (vidéo) en lui demandant s’il regrettait son choix.

Seulement, ce que la propagande ne dira jamais, c’est que quelques jours après le choix de Munir pour la Roja,le père, Mohamed El Haddadi a expliqué en septembre 2014 après le refus de Badou Zaki et de Hassan Benabicha de convoquer son fils, que ce dernier « m’a dit qu’il ne savait pas quoi faire et je lui ai dit qu’il aille avec ceux qui l’appellent en premiers.

L’Espagne l’a appelé en premier et il y est allé. Si le Maroc l’avait appelé, il y serait allé aussi.

“Toujours en rapport avec BeIn, le journaliste vedette marocain, Khalid Yassine, estime que Munir El Haddadi s’est fait “avoir” par les espagnols qui ont flatté son ego pour l’empêcher de représenter la FRMF avec laquelle il avait discuté et trouvé un accord pour rejoindre les Lions de l’Atlas.