Zakaria Aboukhlal

Zakaria Aboukhlal est l’un des hommes forts de l’AZ Alkmaar en ce début de saison aussi bien avec les Jong qu’avec l’équipe première.

Avec Mohamed Ihattaren, Zakaria Aboukhlal constituait l’un des grands espoirs de l’académie du PSV. N’ayant pas eu le même traitement que son ami et compatriote, Aboukhlal a préféré quitté son club formateur pour rejoindre l’AZ. Avec ses récentes déclarations, l’attaquant de 18 ans envoie des signes claires à la FRMF.

Je suis né aux Pays-Bas, et puis, on s’est directement installé à Casablanca au Maroc,” explique Aboukhlal né de père libyen et de mère marocaine. “J’ai grandi et j’ai été à l’école au Maroc avant de retourner aux Pays-Bas à mes sept ans pour poursuivre mes études ainsi que le football.

Et d’ajouter : “J’ai reçu une convocation il y a deux ans de la Libye espoirs, j’ai directement accepté et je m’y suis rendu. Le problème là bas c’est que j’ai du mal à communiquer. Peu de personnes parlent anglais et encore moins le néerlandais. Au Maroc, il y a beaucoup de joueurs hollandais. C’est différent et l’intégration est plus facile. Je ne ferme surtout pas la porte à la sélection marocaine,” lance Aboukhlal.

Ce dernier suit avec intérêt les péripéties de son ami Mohamed Ihattaren qui a déclaré forfait avec les Oranjes pour ne pas compromettre ses chances de rejoindre les Lions de l’Atlas.
La tanière de Ziyech et Hakimi séduit et son avenir parait radieux InshaAllah

Waarom Mohamed Ihattaren voor het Nederlands elftal kiest | Foto | AD.nl