Yassine Bounou parti pour rester

Yassine Bounou a été élu “Homme du match” dimanche dernier après la victoire du FC Séville 2-0 contre Majorque. Le Lion de l’Atlas a récidivé ce jeudi soir à l’occasion du partage 0-0 contre Real Sociedad.

L’été 2019, le FC Séville annonce l’arrivée de Yassine Bounou en provenance du FC Gérone relégué en division 2. Le Lion de l’Atlas a signé un contrat de prêt jusqu’au 30 juin 2020 accompagné d’une option d’achat. Avec l’interruption à cause de la pandémie, Bounou, alors très peu utilisé, se dirigeait vers un retour à Gérone. Mais la Liga étant décalée, il a signé une prolongation de prêt début juillet pour terminer la saison avec Séville.

Le malheur de Vaclik fait le bonheur de Bounou

Alors qu’il était condamné à terminer l’aventure sévillane sur le banc, Yassine Bounou a été propulsé au devant de la scène après la blessure de Tomas Vaclik. Le 6 juillet dernier, le tchèque est sorti sur civière contre Eibar (1-0) après une entorse au genou gauche.

Opportunité pour Yassine Bounou de quitter le banc des remplaçants afin de défendre ses chances et la cage de Lopetegui. Depuis, ce dernier se dit ravi des prestations de l’international marocain qui n’a encaissé qu’un but en trois rencontres.

Ce jeudi, Yassine Bounou est de nouveau élu “Homme du match” face aux solides basques en quête d’une place européenne. Julen Lopetegui s’est réjouit du partage contre Sociedad et a eu des mots positifs pour Bounou, auteur d’une grande performance. “Bounou nous a beaucoup aidé, il a été fort. Nous sommes très heureux avec lui,” a déclaré l’entraîneur de l’équipe andalouse.

Le malheur de Vaclik fait le bonheur de Bounou. En l’espace de trois journées, le marocain est en passe de convaincre ses employeurs en leur donnant les raisons de lever l’option de son achat. La valeur actuelle du gardien marocain est estimé à quatre millions d’euros.