Vahid Halilhodzic

Avec coach Vahid Halilhodzic, même quand tout va bien, on n’est jamais vraiment à l’abri d’une sortie cinglante.

Les Lions de l’Atlas ont achevé la phase de poule à la première place de leur groupe ce mardi. Tout va bien donc pour Vahid Halilhodzic en terme de résultats. Mais le sélectionneur du Maroc a profité de sa qualification et sa suprématie dans le groupe C, pour régler ses comptes avec la presse marocaine.

« J’ai beaucoup changé, peut-être que c’est de la faute de Vahid si on n’a pas gagné, j’ai perdu mon pari mais atteint l’objectif, terminer premier« , a-t-il d’abord fait mine de s’infliger. 

Et d’ajouter : « Je voulais donner du temps de jeu à beaucoup de joueurs, ça m’a permis d’avoir un feedback sur presque tous mes joueurs. »

Après avoir regretté le manque d’efficacité de ses hommes suite à la victoire face aux Comores (2-0) ou attaqué la CAF, lundi en conférence de presse, Halilhodzic s’est encore montré offensif : « Est-ce que je fais des erreurs ? Vraisemblablement, oui. Après, vous attendez ça depuis deux ans et demi, c’est bien pour vous, autrement vous ne seriez pas content. Continuez de critiquer Vahid, aucun problème, ça ne me gêne pas du tout, ce soir je vais bien dormir. »

Vahid poursuit en ironisant : « Si vous ne me critiquez pas, je vais m’inquiéter. Je dors bien, je mange bien, j’ai même un petit peu maigri. C’est comme ça quand vous gérez un effectif de 28 joueurs... » (avec eurosport)