La Fédération algérienne de Football n’a pas oublié la mésaventure de sa sélection U20 contre les Lionceaux de l’Atlas au dernier tournoi UNAF remporté par le Maroc. Ce match s’était déroulé sur une pelouse tunisienne indigne de la pratique du Football.

En ce moment, l’Algérie accueille le tournoi UNAF U17 qualificatif à la CAN-2021 qu’abritera le Maroc du 13 au 31 mars. Après leur victoire 3-2 contre la Libye, l’Algérie disputera ce dimanche sa deuxième rencontre face aux Aiglons de Carthage. En marge de ce match, la FTF a envoyé une réclamation à son homologue algérienne pour se plaindre des conditions de préparations réservées à sa sélection.

Dans un communiqué intitulé « la Fédération algérienne de football prive la sélection des cadets de son droit“, la FTF a indiqué avoir “exigé à la FAF de mettre nos joueurs dans de les mêmes conditions que la sélection algérienne et l’instance algérienne n’a pas répondu favorablement à notre requête.”

“La rencontre se tiendra sur la pelouse naturelle du stade 5 juillet 1962. Alors que les Algériens s’entraînent sur un terrain engazonné naturellement, la FAF a refusé de permettre à notre sélections de bénéficier d’un terrain d’entraînement doté de la même surface se contentant de nous laisser choisir entre un terrain au gazon synthétique ou naturel qui est dans un piteux état.»

Et à la FTF d’ajouter : “En guise de protestation. On a demandé à ce qu’on s’entraîne sur la pelouse du 5 juillet ce samedi, soit à la veille du match, ou sur le terrain naturel du Centre technique de Sidi-Moussa mais la FAF n’a pas répondu à notre requête. Ce qui nous a contraint à renoncer à l’entraînement de samedi matin pour se contenter d’une séance l’après-midi en salle.”