Amine Harit se révolte contre Warner

L’entraîneur de Schalke, Manuel Baum, explique le “pardon” du milieu de terrain Amine Harit qui pourrait faire sa réapparition dimanche à Augsbourg.

En Allemagne, on estime que le “pardon” étonnamment rapide d’Amine Harit de la part du FC Schalke 04 est “incohérent”. Au milieu de la semaine, Schalke a permis au milieu de terrain disgracié de participer à nouveau à l’entraînement pour préparer le match de dimanche à Augsbourg.

Harit devrait à nouveau faire partie du onze de départ à moins qu’une douleur au genou, jugée mineure ne l’oblige à démarrer sur le banc. En tout cas, l’entraîneur de Schalke, Manuel Baum, soutient le «pardon» du Lion de l’Atlas.

Cette décision est totalement cohérente,” dit Baum. “A Schalke, quiconque mérite une seconde chance. Harit obtiendrait également cette deuxième chance parce qu’il s’était montré perspicace dans les conversations avec Schalke. Il a également cherché le contact avec l’équipe lors de sa suspension et a donné l’impression qu’il souhaitait vraiment leur appartenir à nouveau“.

Pardonner pour mieux vendre ?

Selon Baum, le niveau de forme physique de Harit est toujours correct. Rien ne s’opposerait donc au retour dans l’équipe, à part ses problèmes de genoux.

La raison du retour de Harit est que Schalke ne peut pas se passer de joueurs créatifs de son style, surtout en pleine bataille pour éviter la relégation. Mais ce n’est peut être pas l’unique raison car les Royal Blues préparent également le mercato hivernal pour vendre certains joueurs et aussi pour se renforcer à moindre cout.

Schalke a tout intérêt à brader Nabil Bentaleb dès cet hier puisque le contrat de l’algérien se termine en juin 2021. Amine Harit pourrait également être candidat à un transfert si Schalke poursuit sa chute libre. Son retour avant le début du mercato n’est pas vraiment un pardon, le club sait qu’un joueur “banni” rapportera moins d’argent qu’un joueur compétitif.

Amine Harit a été suspendu après la défaite 2-0 de Schalke contre le VfL Wolfsburg. Après un remplacement précoce, il a mis un vent à l’entraîneur Manuel Baum et s’est précipité directement dans le vestiaire.