samy faraj

Les médias algériens et africains se relayent ces derniers jours en répétant que Samy Faraj a intégré les Fennecs U20 au lieux des Lionceaux pour disputer le tournoi UNAF qualificatif à la prochaine CAN de la catégorie.

Apres une expérience décevante avec les Lionceaux, le cadet des Faraj explique qu’il a été emballé par le projet proposé par la FAF et la perspective de jouer la CAN que le Maroc ne lui garantie pas comme espéré.

« Oui, le projet est magnifique, faire une CAN ou jouer les qualifications pour essayer de qualifier l’Algérie pour cette compétition est un challenge captivant. C’est aussi une fierté de jouer pour l’Algérie, le pays de ma maman, et mes grands-parents là-bas », a-t-il confié.

L’objectif de Samy Faraj semble clair, faire un bon tournoi avec les U20 et jouer la prochaine CAN de sa catégorie. « J’ai envie de réaliser un bon tournoi avec mes camarades  pour obtenir  brillamment la qualification pour la prochaine CAN. Après bien entendu, on veut aller loin et pourquoi pas remporter ce titre de champion d’Afrique avec l’Algérie,” dit-il.

Rappelons que Samy Faraj est de père marocain et de maman algérienne, il n’est pas le seul fils de marocain qui opte pour l’Algérie. Ismaïl Bennacer lui sert de référence comme pilier des Fennecs Tandis que Yassine Benrahou n’exclut pas de suivre la tendance.

D’autres tri-nationaux pourraient suivre et leur choix sera légitime et totalement respectable. En attendant, Samy Fajar, qui a déja porté le maillot des Lionceaux, débutera le tournoi UNAF qualificatif à la CAN, contre ses ex-coéquipiers marocains.
Vers une sélection bis ?