Rozella Ayane

Rosella Ayane : “J’ai préféré le Maroc à l’Ecosse, et la qualification pour la Coupe du Monde est le minimum pour participer à la Coupe d’Afrique des Nations.”

La joueuse anglaise de Tottenham et des lionnes de l’Atlas participant actuellement à la Coupe d’Afrique féminine des Nations Maroc 2022 . La joueuse marocaine a abordé de nombreux sujets pour le site de la FIFA.

En premier lieu son choix de jouer pour l’équipe nationale marocaine au détriment de son homologue écossais, et sa présentation de l’entraîneur des lionnes de l’Atlas Pedros et de son objectif finale de la Coupe d’Afrique des Nations. La Marocaine a déclaré à la FIFA :

“J’ai 26 ans maintenant, ma carrière de footballeur n’est pas longue et la possibilité de jouer pour le Maroc ou l’Ecosse, car ma mère est écossaise, a toujours été dans mon esprit.” “Je pense que c’est arrivé à un point où j’ai dit : ‘Je veux jouer au football au niveau mondial. Le football féminin se développe et je ne veux pas le rater

“Ensuite, c’est devenu le pays pour lequel je voulais jouer. Et quand j’ai pensé à la façon dont ma famille et mes amis [les Marocains] m’avaient soutenu, j’ai senti que jouer pour le Maroc était une bonne option. Je suis tellement content d’avoir pris cette décision parce que le voyage que nous entreprenons est tellement excitant

À propos de l’entraîneur des Lionnes de l’Atlas :

“Il a entraîné les meilleurs au monde, a remporté le prix du meilleur entraîneur de l’année de la FIFA, a remporté la Ligue des champions et a joué au niveau mondial, donc je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un de mieux à apprendre de lui.” “Il nous montre chaque jour ce que signifie être un vrai professionnel et vous voyez maintenant le résultat à travers nos offres.”

“Je pense qu’il a joué neuf matchs avec nous, nous en avons gagné huit et la seule défaite a été contre l’Espagne, qui est évidemment l’une des meilleures équipes du monde en ce moment. Cela montre les mesures que nous prenons.

Sur la Coupe d’Afrique des Nations et la qualification pour la Coupe du Monde :

La Coupe du monde est-elle l’objectif ? Rozella l’affirme a cent pour cent. “Dans chaque camp auquel j’ai participé, j’ai dit:” Les filles, soit nous gagnons ce tournoi, soit nous nous qualifions pour la Coupe du monde – c’est l’un ou l’autre. « L’accès à la Coupe du monde est le strict minimum. Je l’ai dit depuis le début et je continuerai à chanter sur les toits jusqu’à ce que cela se produise.

“Nous avons de très bons joueurs et l’un des meilleurs entraîneurs au monde, donc le potentiel de cette équipe est incroyable. J’espère juste que nous pourrons le montrer.

“Ma carrière avec Tottenham a été incroyable et chaque année, je vois comment nous inspirons les jeunes filles et devenons des modèles pour tant de personnes différentes. C’est ce que je veux faire avec le Maroc.

“J’adore me réveiller avec des messages de parents disant que leur petite fille veut jouer comme moi. Il n’y a pas de meilleur sentiment, parce que vous savez que vous changez les choses quand vous lisez des choses comme ça.

« Je veux développer le football féminin dans ce pays. Et de voir des jeunes filles marocaines me regarder et penser : « Je veux être comme une gazelle. (avec FIFA)