73274198_2643891552337551_3650525101255819264_n

Après Arnaud Bodart et Dimitri Lavalée, Joachim Carcela-Gonzalez est devenu le troisième jeune liégeois de l’Académie à gagner du temps de jeu cette saison. Ce fut pour une poignée de secondes, mais cette montée n’était pas anodine.

Passé par Anderlecht et le Club de Bruges, c’est bien avec son premier grand club, le Standard, que Joachim Carcela a signé ses débuts professionnels, à l’approche de ses 20 ans. Apparu dans le groupe de Michel Preud’homme à quelques reprises, il a remplacé son cousin, déterminant, en fin de partie face à Waasland-Beveren. Tout un symbole.

S’ils partagent le même style latin dans leur jeu, Mehdi et Joachim ne sont pas forcément comparables. Si Mehdi est un ailier virevoltant, Joachim est un médian plus complet, ce qui plaît beaucoup à son entraîneur. “Joachim est très intéressant, de par ses qualités et sa polyvalence”, commentait Michel Preud’homme ce mardi. Il peut jouer en 6, en 8, en 10 et même au back, comme il l’a fait avec la réserve, il entre ainsi plus vite en ligne de compte pour une place dans la sélection”, expliquait le coach rouche. Auteur d’une belle préparation estivale avec les pros, Joachim Carcela monte progressivement en puissance. Le voilà récompensé par une première montée au jeu, qui risque de ne pas être la seule. Il aura certainement l’occasion de se faire un prénom en rouche à l’avenir.

SourceWALFOOT