Marco Verbeek

Marco Verbeek, entraineur du club amateur GJS et recruteur du FC Den Bosch, a décidé de se tester en jeûnant durant le mois de Ramadan alors qu’il se proclame athée.

Inconnu du grand public, Marco s’attendait à recueillir quelques réactions de son entourage sur les réseaux sociaux mais il a été surpris par l’engouement suscitée par sa démarche. “Ce n’était pas mon intention, mais beaucoup de gens ont apprécié. En même temps, il y a aussi ceux qui disent à juste titre qu’il y en a des millions d’autres qui jeûnent, donc ce n’est pas si spécial”, met-il en perspective.

Verbeek dit clairement qu’il a voulu relever le défi en pratiquant le Ramadan. “Il y aura probablement des gens qui ne comprennent pas cela parce qu’ils lient le Ramadan à la foi, mais je ne suis pas croyant. Pourtant, je pense que c’est quelque chose de beau. Physiquement et mentalement, cela vous fait quelque chose. D’une manière ou d’une autre, cela vous donne plus de tranquillité d’esprit“, dit-il. 

«Physiquement, vous perdez quelques kilos, mais pour moi, c’est principalement une question de souffrance. Bien sûr, nous ne savons pas ce qu’est la vraie souffrance, mais j’ai le sentiment que le Ramadan vous rend plus fort. Cela exige beaucoup de vous. Endurance et discipline.

Verbeek conseille à chacun de relever le défi avec lui-même. “L’un fait du yoga et l’autre prend un bain de glace. Et un autre court un marathon. Il s’agit de se faire tester et ensuite, il faut être fort. Comment? En respectant votre rendez-vous. Je vais faire ça. Point. Le faire pendant trente jours et puis c’est fait. Mais la question est de savoir ce que vous faites ensuite“, poursuit le formateur. “J’espère que j’en apprendrai quelque chose à l’avenir”, conclut-il dans l’émission de Mounir Boualin sur Voetbalzone.