Naoufal Bannis

Naoufal Bannis, 18 ans, a profité de la blessure de Steven Berghuis pour fêter sa première apparition et aussi son premier but en Eredivisie avec Feyenoord.

Le choix est restreint au poste d’attaquant à Feyenoord en raison des blessures de Nicolai Jörgensen et Róbert Bozeník. Il est tentant de penser que Bannis pourrait résoudre le problème tant le jeune marocain a séduit face à Emmen.

Il est impliqué dans le penalty et marque un but. Vous ne pouvez pas l’ignorer à cet égard“, admet Metgod. “J’espère juste qu’on ne dira pas que c’est un attaquant de classe mondiale et qu’il est la solution pour Feyenoord. Ce n’est pas encore le cas. Avec tout le respect, c’était contre Emmen, pas contre le CSKA Moscou ou l’AZ, l’Ajax ou le PSV. Allez-y maintenant. veuillez ne pas vous enflammer,” a rappelé l’ancien attaquant de Feyenoord dans l’émission FC Rijnmond.

Jeudi, Feyenoord jouera en Ligue Europa contre le CSKA Moscou. Naoufal Bannis est donc pressenti pour faire sa deuxième apparition avec le groupe de Feyenoord. Toujours pour Metgod Bannis a le profile et le potentiel d’un “vrai attaquant” qu’il voit progresser au fil des matchs. 

Ce n’était pas facile pour lui contre Emmen, mais il a continue de chercher les espaces. Il est rapide, flexible et difficile pour les grands défenseurs centraux. Mais physiquement, ce n’est pas du costaud. Il sera sans aucun doute capable de faire quelque chose à ce sujet. Mais il doit surtout jouer,” a-t-il poursuivi à propos de Naoufal Bannis.

Metgod n’est pas le seul à soulever les lacunes physique du jeune attaquant marocain de 18 ans, toujours en croissance. Kenneth Perez de FOX Sports va dans le même sens en pointant du doigt la fragilité physique du marocain. Une fragilité qui n’a pas empêché Hakim Ziyech de survoler la Eredivisie pour atterrir à Stamford Bridge.