Achraf Hakimi

On change d’adversaires mais les impressions restent les mêmes, tout comme les interrogations qui hantent les supporters depuis le déplacement des Lions de l’Atlas à Nouakchott mars dernier

Rassurés ? Certainement pas, les supporters devront se contenter des résultats et des victoires pour se consoler. Car, après deux ans, Vahid Halilhodzic ne parvient toujours pas à rassurer les supporters marocains quant à la préparation des Lions avant d’entamer les éliminatoires du Mondial en septembre.

L’équipe de Vahid n’avait pas d’âme mardi dernier face aux Black Stars. Ce samedi, elle a de nouveau vivement été accrochée par le Burkina Faso. Les Lions de l’Atlas ont été incapables de se créer de réelles occasions de buts se contentant encore une fois d’une phase arrêtée pour débloquer la situation. 1-0 signé Achraf Hakimi, l’unique but d’une victoire toute aussi étriquée que celle obtenue face au Ghana ou encore contre le Burundi fin mars dernier.

Il n’y a pas péril en la tanière mais il faut malgré tout une réaction des responsables tant qu’il est encore temps. “Pour moi, on doit etre beaucoup, beaucoup plus efficace“, dit Vahid Halilhodzic après deux années de service à la tête des Lions de l’Atlas. Du réchauffé qui ne passe plus !