Image lionsdelatlas par défaut

L’international marocain de 28 ans travaille dur pour justifier son retour en sélection nationale avec l’espoir d’être retenu dans le groupe des 23 Lions de l’Atlas qui participeront au Mondial 2018.

Dans la tanière, la concurrence à son poste est déjà rude en son absence. Plusieurs milieux offensifs jeunes et expérimentés luttent pour s’adjuger une place dans le groupe d’Hervé Renard. Mais cette concurrence, qui est bénéfique pour la sélection, ne freinera pas Adel Taarabt bien déterminé à convaincre le sélectionneur national comme il l’a confié dans son entretien avec notre rédaction. (ici)” C’est que du bien pour l’équipe du Maroc” se réjouit Taarabt, ” il y a plusieurs choix qui s’offrent au sélectionneur qui va choisir ses joueurs en fonction de sa façon de jouer. C’est bien qu’il y a des jeunes mais au final, ce sont les prestations de chaque weekend qui vont donner au coach une idée précise sur les joueurs qu’il souhaite retenir. ” a expliqué Taarabt avant de préciser quel sera son seul moyen pour réintégrer l’équipe nationale. “Je ne peux le convaincre que sur le terrain. Le coach a ses idées et c’est avec ses idées qu’il va aller en Russie. “Dans le même contexte, Taarabt admet que ” ceux qui ont joué les éliminatoires ont l’avantage d’être connus par le sélectionneur qui sait de quoi ils sont capables. De mon côté, j’espère avoir une place en étant fort dans chaque match avec mon club. Comme je l’ai dit, je dois continuer à faire des bons matchs en club pour justifier le mérite d’être en sélection. C’est pour moi la meilleure manière de convaincre les gens. “