boufal-1

Cinq ans après son départ, le Marocain Sofiane Boufal devrait retrouver le SCO.Il y a deux mois, le SCO avait évoqué en interne une hypothèse un peu folle.

Faire revenir un enfant du club, parti en janvier 2015 vers Lille : Sofiane Boufal (27 ans, sous contrat à Southampton jusqu’en 2021). Les dirigeants angevins sont en passe de voir leur songe se réaliser.

Alors qu’il avait demandé un délai de réflexion au moment des premiers contacts il y a quinze jours, l’international marocain a donné sa réponse ces dernières heures.

Et elle est positive.Sollicité parallèlement fin septembre par l’Olympiakos qui dispute cette saison la Ligue des champions et le Betis Séville, Boufal avait une envie : pour renouer le fil de sa carrière, retrouver un contexte sportif qui lui permettrait de retrouver cette confiance. Les lucratives propositions chinoises et saoudiennes ont été rapidement évacuées. La piste grecque s’est refermée. Boufal ne se voyait pas étirer son séjour parfois compliqué ces derniers mois dans le sud de l’Angleterre.

Un accord trouvé samedi soir
Les dialogues avec les dirigeants angevins se sont prolongés ces derniers jours. Jusqu’à la décision. Le SCO, via son directeur sportif Sébastien Larcier, a proposé un contrat long à son ancien milieu offensif.

Et a dû lutter jusqu’au bout face à une concurrence de dernière minute.

Le club turc de Besiktas était prêt à surenchérir. L’accord contractuel avec le SCO a été trouvé samedi soir. Angers et Southampton s’étaient accordés quelques heures auparavant. À moins d’un improbable retournement de situation, Boufal (20 matches de Premier League la saison dernière), devrait donc s’engager d’ici demain.

Avec ce joueur créatif, l’entraîneur d’Angers Stéphane Moulin disposera de davantage de solutions au sein d’une animation offensive déjà enrichie par les arrivées récentes de Jimmy Cabot et Lois Diony.