Image lionsdelatlas par défaut

La presse internationale a globalement salué la performance des Lions de l’Atlas, hier face à la Slovaquie (2-1).

Pour So Foot, le Maroc a “avalé” son adversaire du soir. Le média explique que Renard a fait “un choix payant” en faisant rentrer la “révélation du dernier CHAN”, Ayoub El Kaabi. Ce qui a inspiré Younès Belhanda à sortir “de son chapeau” donnant une “précieuse victoire” aux Lions. L’Equipe estime pour sa part que le Maroc est “monté en régime avant le Mondial”, quatre jours après son match nul contre l’Ukraine (0-0). Même son de cloche pour BFM qui estime que les hommes de Renard “ont affiché un visage plutôt séduisant”. Marca trouve, pour sa part, que “le Maroc a joué un bon match et il a été bien meilleur que son rival”. Marca estime que les Lions sont “prêts”. En Espagne, toujours, Mundo Deportivo se méfie des Marocains qui ont “un groupe coriace, difficile à battre et qui fait pression avec agressivité”. O Jogo, média portugais de renom, est, de son côté, subjugué par Hakim Ziyech “le principal organisateur de l’attaque marocaine”. Le “trio” offensif formé de Ziyech, Boussoufa et N. Amrabat a également été salué par le média. Le média iranien Varzesh estime que le Maroc a eu “les meilleures occasions” et était “plutôt supérieur”. L’Espagne, le Portugal et l’Iran sont les trois adversaires du Maroc dans le groupe B de la Coupe du Monde Russie 2018. Via le 360