Image lionsdelatlas par défaut

Les dotations de la CAF pour les équipes participant à la CAN 2017 ont sensiblement augmenté depuis la derniére édition.

C’est l’une des bonnes nouvelles de cette édition. Les seize participants de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations ont été g&acirctés sur le plan financier puisque la Confédération africaine a sensiblement augmenté les dotations des équipes pour le cycle 2017-2020. Une période qui inclut les CAN 2017 et 2019, cette derniére programmée au Cameroun. Au soir du 5 février, le vainqueur du tournoi empochera 4 millions de dollars (3,8 M&euro), contre 1,5 millions de dollars en 2015, soit une hausse de 166%! Le malheureux finaliste se contentera lui de deux millions de dollars (1,9 M&euro). Les deux demi-finalistes perdants, qui s’affronteront lors du match de classement la veille de la finale, toucheront ce que gagnait le finaliste en 2015, soit 1,5 million de dollars (1 425 000 euros). Une enveloppe de 800 000 dollars (750 000 euros) sera remise aux quarts de finaliste. Quant aux équipes éliminées à l’issue du 1er tour &ndash celles classées troisiémes et quatriémes de leurs poules- elles repartiront avec, respectivement, 540 000 et 446 000 euros. A noter que la Confédération africaine de football a procédé, début décembre, au versement de 223 000 euros à chacun des qualifiés, au titre d’avance pour leurs préparations au tournoi final. Ces sommes, redistribuées par la CAF, s’additionnent au budget &ndashtrès variable &ndash alloué par chaque pays à son équipe nationale dans sa course à la succession des Eléphants de Cote d’Ivoire.