Vahid Halilhodzic

Ce jeudi, la séance d’entrainement des Lions de l’Atlas à Casablanca était ouverte à la presse, occasion pour Vahid Halilhodzic de confier ses sentiment la veille du match contre la Centrafrique.

C’est une situation un peu particulière,” lance Vahid.”Meme l’ambiance est particulière et les joueurs pensent à. Quand vous jouez un match comme celui-là, il y a du monde autour. Mais l’ambiance est plutôt calme mais ce qui la plombe, c’est un peu toutes les autres contraintes.”

Vu le contexte, j’ai demandé aux joueurs une motivation extrême, une application totale et surtout ne pas sous-estimer l’adversaire. Pour moi, c’est un moment crucial pour la suite, après, il y a une grosse pause jusqu’à mars,” enchaine Halilhodzic. “Les deux victoires peuvent nous donner beaucoup d’espoir de qualification pour la prochaine CAN.

“On a un gros problème avec les clubs qui font une terrible pression sur certains joueurs. d’autres n’ont pas pu partir. Il y a aussi une incertitude sur la participation de Youssef En-Nesyri, Selim Amallah et deux autres joueurs malades. On n’est pas au complet contrairement à l’adversaire”

Je suis optimiste car lors des deux entrainements qu’on a fait, j’ai vu qu’il y avait vraiment de la qualité dans l’équipe. Après, il faut mettre le mental, la concentration et l’agressivité nécessaires pour que l’équipe soit la plus compétitive possible.