Badou Zaki crie à la machination

L’échange musclé entre Badou Zaki et Simon Jennings ne serait qu’une vulgaire rumeur. Ainsi, tout va bien au sein de la direction nationale plus que jamais entre de bonnes mains.

C’est ce que Badou Zaki tente de faire croire après son altercation verbale avec l’adjoint d’Osian Roberts la semaine dernière.

Probablement secoué par son président Fouzi Lekjaa, Zaki crie aujourd’hui à la machination en faisant un démenti. Démentir n’est pas réfuter mais le cadre national affirme qu’il s’agit de “rumeurs infondées” colportées par des personnes malveillantes.

Ces dernières chercheraient à semer la zizanie et la discorde entre les membres étrangers et nationaux de la DTN. Quand ce n’est pas l’un, c’est l’autre ou l’art de la victimisation éternelle qui caractérise Mr Zaki.

Un “climat serein et saint” règne actuellement au sein de la direction technique de la FRMF, aurait-il affirmé à 7tv. Pour Badou Zaki, la bonne entente prévaut entre les membres du staff technique de la FRMF. Il n’y a donc aucun malaise et aucune tension au sein de ce qu’il appelle un “groupe uni”.

Bien évidemment, l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas et ses acolytes Rachid Taoussi et Fathi Jamal, se sentent bien à la DTN. Leur objectif est de redresser le football marocain et nous serons vraiment tentés de les croire…