Le club turinois a indiqué samedi soir avoir trouvé un accord avec les joueurs de son équipe première ainsi qu’avec son entraîneur pour compenser les pertes dues à la pandémie de Covid-19.

Les joueurs et l’entraîneur Maurizio Sarri de la Juventus ont décidé, selon un communiqué publié samedi par le club italien, de renoncer à leurs salaires des mois de mars, avril, mai et juin 2020.

Une décision prise pour aider le club à surmonter la suspension totale des compétitions de football et des entraînements collectifs depuis début mars, en raison de la pandémie de Covid-19 qui frappe tout particulièrement l’Italie et a obligé les autorités à mettre en place des mesures de confinement.

Cet accord doit être entériné avec chacune des personnes concernées dans les “prochaines semaines” et dans le respect des “règles en vigueur”, précise le club.

Cela devrait permettre à la Juventus, dont les finances n’étaient déjà pas au mieux avant la crise sanitaire, de faire une économie de 90 millions d’euros.

Des négociations en cas de reprise de la Serie A

“En cas de reprogrammation des matchs restants”, notamment ceux du championnat qui s’est arrêté avant la 27e journée, le club s’engage à “négocier de bonne foi” avec les coéquipiers de Cristiano Ronaldo et le coach pour restaurer les salaires.

En fin de communiqué, la Juventus “tient à remercier les joueurs et l’entraîneur pour leur engagement dans un moment difficile pour tous”.

Partout en Europe, des clubs ont pris des mesures économiques pour faire face au manque à gagner provoqué par la paralysie des compétitions.