Sierra Leone

L’obligation de résultat était perceptible côté ivoirien, la courte victoire (1-0) face à la Guinée Équatoriale n’ayant pas convaincu. Face à une Sierra Leone révoltée, les Ivoiriens ont laissé filer la qualification à l’ultime minute.

C’est avec le retour du Capitaine Aurier et du buteur Max Gradel laissé sur le banc de touche que les Éléphants vont se jeter dans l’ancre du Stade Japoma face aux Leones Stars. Dès la 10e minute, Zaha se met en évidence. Il tente une infiltration dans la surface de réparation sierra léonaise et est fauché. L’arbitre n’hésite pas à pointer les 9 mètres. Kessié se présente et perd son duel face à Mbalie.

Zaha, très en forme, va à nouveau porter le danger dans le camp adverse, à 25e minute. Il trouve d’une passe millimétrée dans l’intervalle Haller qui ne va pas se faire prier pour propulser le cuir au fond des filets.

Acculés, les Sierra-léonais vont sonner la révolte à la 38e minute sur une contre-attaque. Mohamed Buya s’infiltre dans la défense ivoirienne, mais sa frappe qui avait pris la direction des filets, est détournée des mains fermes de Sangaré qui s’est bien détendu. C’est avec l’avantage ivoirien que la pause intervient.

De retour sur l’aire de jeu, ce sont les Sierra-léonais qui vont se jeter à l’abordage pour tenter de refaire leur retard, et vont être récompensés à la 55e minute. Bien servi par Kamara qui avait débordé sur le côté, Musa va facilement se débarrasser de deux défenseurs ivoiriens avant de catapulter la balle dans les buts de Sangaré qui ne pouvait rien.

Blessés dans leur orgueil, les Ivoiriens reprennent l’avantage à la 65e minute. Haller s’infiltre, glisse le ballon à Ibrahim Sangaré qui trouve Nicolas Pepé sur le côté droit. Sa frappe bien enroulée est sans appel pour Mbalie qui n’a d’autre choix que d’aller chercher le ballon au fond des filets. Nicolas Pépé à nouveau dans une offensive à la 76e minute, trouve d’un centre côté droit, Wilfried Zaha, mais sa frappe est stoppée.

Les Eléphants pour la fin de la rencontre vont s’installer dans la moitié de terrain sierra léonaise, mais ne parviendront pas à aggraver le score, et vont être désillusionnés dans les arrêts de jeu. Sur un mauvais renvoi du défenseur, Sangaré tombe mal et relâche le ballon, permettant à Kamara d’égaliser.

Un nul décevant pour la Côte d’Ivoire, qui devra attendre la dernière journée pour valider son ticket pour le second tour. Quant à la Sierra Leone, avec 2 points, tout est possible lors de la dernière journée, face à la Guinée Équatoriale. (CAF)