vlcsnap-4440956

Le Sénégal s’est imposé face à l’Ouganda (1-0), ce vendredi 5 juillet en match comptant pour les huitièmes de finale de la CAN 2019.

Si le Maroc s’est laissé surprendre un peu plus tôt par leBénin (1-1, 1-4 aux t. a. b. ), le Sénégal, autre candidat au titre, poursuit sa route dans cette Coupe d’Afrique des Nations. Les Lions de la Téranga ont éliminé l’Ouganda (1-0), ce vendredi au Caire, au terme d’un match resté longtemps indécis. Un succès qui leur permet de rejoindre les quarts, comme il y a deux ans. Et d’espérer cette fois aller plus loin, le haut du tableau s’étant ouvert.

Leur prochain adversaire en effet justement sera le Bénin. Un adversaire imprévu, mais qui inspire forcément de la méfiance de la part du milieu sénégalais Idrissa Gueye, qui a confié au micro de beIN Sports :« Personne ne les attendait à ce niveau-là(les Béninois),mais ils ont montré des qualités pour aller loin. On va bien se préparer, bien les analyser et surtout bien les respecter. »

Deuxième penalty manqué par Mané

Dès les premières minutes, les joueurs de Sébastien Desabre ont montré des signes de fébrilité. Entre fautes grossières (5e, 26e) et ballons perdus, ils n’ont pas tardé à être sanctionnés. À la suite d’une interception de Saivet, Niang a servi sur une touche Mané qui, avec sang-froid, a gagné son duel avec Onyango (15e). Après sondoublé face au Kenya (3-0),l’attaquant de Liverpool a montré la voie à ses partenaires qui, dès lors, ont fait preuve de métier pour gérer leur avantage jusqu’à la mi-temps, malgré deux belles occasions d’Owki (23e, 29e).

En seconde période, les Sénégalais auraient pu rapidement se mettre à l’abri. Mais, comme lundi, Mané a encore raté un penalty (60e), repoussé par Onyango, qui aurait pu juste avant écoper d’un second avertissement pour son tacle les deux pieds décollés sur levainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool. L’Ouganda a cru en ses chances jusqu’au bout, mais s’est heurté à une défense adversaire qui ne lui a rien cédé, à l’exception d’un coup franc de Kateregga, boxé par Gomis (80e). Jamais inquiétés après la pause, les joueurs d’Aliou Cissé confirment leur solidité et leurs ambitions dans la compétition.

https://www.youtube.com/watch?v=ua6FqtZqqNc

SourceAFP