Image lionsdelatlas par défaut

A quelques heures du début de la Coupe d’Afrique des Nations Total, Gabon 2017, beIN SPORTS vous propose un focus sur la Cote d’Ivoire, tenante du titre et candidate à sa propre succession.

C’est le rêve de toute une nation : réaliser le doublé au Gabon. Deux ans aprés son succés en Guinée-Equatorial, la Cote d’Ivoire espére rééditer son exploit en soulevant le trophée pour la troisiéme fois de son histoire. En deux ans, beaucoup de choses ont changé chez les Eléphants, surnom des joueurs ivoiriens. Le coach n’est plus le même, l’excellent Hervé Renard laissant place à l’ambitieux Michel Dussuyer. Avec ce changement de sélectionneur, plusieurs joueurs ont quitté la sélection, tandis que d’autres ont fait le chemin inverse. Kodjia, Séri, Pepé ou encore Kessié sont aujourd’hui les nouveaux visages d’une Cote d’Ivoire renouvelée et ambitieuse. Au sein de cette équipe new-look mais séduisante, Serge Aurier, 24 ans, fait figure d’ancien. C’est dire le ” lifting” opéré par Dussuyer en deux ans. Sur la liste des 24 sélectionnés pour l’édition 2017, seuls dix joueurs ont remporté la CAN 2015. Leur présence ne sera pas de trop aux cotés de jeunes joueurs qui vont découvrir les secrets bien gardés du football africain. Mais même remaniée, la Cote d’Ivoire n’aura qu’un seul et unique objectif : celui d’ajouter une troisiéme ligne à son palmarés aprés les CAN remportées en 1992 et 2015. La t&acircche s’annonce ardue pour les coéquipiers de Salomon Kalou. Le groupe des Eléphants est ouvert mais o combien compliqué avec le Togo, la RD Congo et le Maroc. Les hommes de Dussuyer ont largement les moyens de passer cette premiére étape mais devront néanmoins se méfier de leurs concurrents. Le Maroc et la RD Congo connaissent également un renouveau plein de promesses. Longtemps mise à l’honneur gr&acircce à la présence de ses stars, la Cote d’Ivoire est aujourd’hui délestée d’une certaine forme de pression. Les joueurs présents aujourd’hui sont de talent mais n’ont pas la même aura que leurs prédécesseurs. Pas forcément une mauvaise chose quand on sait que les Eléphants ont longtemps traîné comme un boulet cette surmédiatisation. Aujourd’hui, les talentueux joueurs ivoiriens progressent dans l’ombre et avec envie de gagner. Une force non négligeable. L’absence de Gervinho va faire mal à la Cote d’Ivoire. Même s’il est exilé en Chine, l’ancien joueur de Lille reste un élément indispensable aux Eléphants. Il a d’ailleurs été indispensable face au Mali lors du premier match des éliminatoires au Mondial 2018. Gervinho apprécie la CAN et s’y distingue souvent. Une perte cruelle.