Yassine Bounou en conférence

Il faut répondre présent quand les coéquipiers accusent le coup“, a fait valoir le Lion de l’Atlas, Yassine Bounou ‘Bono‘, héros sévillan face à Manchester United ce dimanche.

Quand vos coéquipiers courent comme ils ont couru, quand ils “brisent leurs âmes” comme ça, vous ne pouvez pas ne pas être présent. L’équipe a fait un super match, nous avons montré que nous avons une peau différente dans cette compétition,” a déclaré ‘Bono’ en conférence de presse d’après match.

En début de seconde période, Manchester a acculé la défense sévillane pendant 15 minutes. Sans l’international marocain qui a réalisé une série d’arrêts de haut niveau, le score aurait certainement évolué en faveur des anglais. Le Lion de l’Atlas a eu le mérite de le maintenir à 1-1 jusqu’au coup de grâce de de Jong.

Ils forment une équipe très puissante qui perfore les couloirs et l’axe de la défense près du rectangles. Mais nous étions préparés“, a-t-il dit. “J’ai toujours embarqué sur ce bateau. Jouer ou ne pas jouer, j’ai toujours été là. Pour moi c’est une grande joie, le groupe a conscience qu’il reste une finale à gagner pour boucler la boucle,” a-t-il ajouté.

Dans les moments difficiles, vous avez besoin du cœur, nous l’avons. Maintenant nous allons affronter la finale avec ce cœur,”, a conclu Yassine Bounou en conférence de presse.

Après le match, ‘Suso’, l’auteur du but égalisateur a confié que ” nous savions que ça aller être dur et qu’on allait souffrir. Bounou (Bono) était très bon. Nous avons également eu la réussite nécessaire”, a-t-il poursuivi. “Ils ont eu trois ou quatre occasions claires, on a un peu souffert, le travail donne la récompense et aujourd’hui on l’a vu”, a-t-il conclu.

Séville affrontera vendredi prochain le vainqueur du duel entre l’Inter Milan et le Shakhtar, qui s’affrontent lundi en demi-finale.