Image lionsdelatlas par défaut

Zakarya Bergich, l’ancien pensionnaire du club Sang et Or, arrivé cet été au club Ibére de Valladolid, a bien accepté de livrer une interview exclusive à Lionsdelatlas. ma. L’arriére gauche et international marocain nous livre ses premiéres impressions sur son expérience espagnole et nous renseigne sur son état de forme ainsi que sur son intégration au sein de son nouveau club.

Lionsdelatlas. ma: Salam Zakarya, tout d’abord comment vas-tu?

Z. Bergdych: Aaleykoum salam, ca va hamdoullah.

Lionsdelatlas. ma: Entrons dans le vif du sujet, comment se passe ton adaptation en Espagne?

Z. Bergdych: Tout ce passe bien hamdoullah, j’ai été super bien accueilli, le seul bémol je dirai que c’est la barriére de la langue. Mais on arrive à communiquer en Anglais donc ca va, et en attendant j’apprends l’Espagnol.

Lionsdelatlas. ma: Qu’est ce qui t’a convaincu de choisir Valladolid?

Z. Bergdych: Déjà le club me voulait vraiment, et quand un club vous montre autant d’intérêt &ccedila motive. ajouté à &ccedila le fait que la Liga soitl’un des meilleurs championnats du monde, avec des équipes comme le Bar&ccedila, le Réal ou l’Atlético.

Lionsdelatlas. ma: Et c’est un club qui te permettra de progresser en évoluant face à ce genre de formation?

Z. Bergdych: Tout à fait mais, et pour &ccedila il va falloir travailler, travailler et encore travailler. Il n’y a pas de secret!

Lionsdeltlas. ma: Sens-tu une réelle différence entre la Liga et la Ligue Fran&ccedilaise?

Z. Bergdych: Sincérement c’est totalement différent!! Ici le jeu est basé sur l’aspect technique, alors qu’en France c’est beaucoup plus basé sur l’aspect physique et tactique. Ici ils privilégient le jeu et notamment avec le ballon.

Lionsdelatlas. ma: C’est un football qui te convient en somme?

Z. Bergdych: Oui on peut dire &ccedila. Lorsqu’on on voit le Réal ou le Barca jouer on voit un beau football, et moi je suis fan de ce jeu là.

Lionsdelatlas. ma: On sait que tu as eu pas mal de contacts avec d’autres formations, Lyon ou encore des clubs allemands,qu’est ce qui à fait que la balance ait penchée pour la Liga ?

Z. Bergdych: Ces clubs là m’on fait beaucoup attendre aprés les premiéres prises de contacts, ils ont laissé trainer,alors que Valladolid lui m’a fait une offre et surtout est passé à l’action rapidement pour conclure. Quand &ccedila se passe comme &ccedila tu te sens en confiance et donc motivé.

Lionsdelatlas. ma: La préparation a commencé un peu partout en Europe et en Liga espagnole. Qu’est ce qui caractérise cette préparationpar rapport à ce que tu as connu par le passé, notamment la préparation fonciére?

Z. Bergdych: Justement, la différence elle est là, c’est à dire qu’ici on fait tout avec le ballon, même le travail foncier se fait avec le Ballon. On fait des jeux ludiques mais de maniére intense et poussé, tout ce fait avec le ballon. Alors qu’en France on peut tourner 30 ou 40 minutes, avaler des tours, alors qu’ici tout ce fait avec le ballon.

Lionsdelatlas. ma: As tu un plan de carriére?

Z. Bergdych: On verra, moi de mon coté je me dois de travailler et inchallah prouver que je peut aller encore plus haut. Tout footballeur souhaite évoluer au plus haut niveau mais pour &ccedila il faut travailler avec humilité et l’avenir nous dira. Mais personnellement je ne me fixe aucun plan de carriére.

Lionsdelatlas. ma: la préparation d’avant saison co&iumlncide avec le Ramadan, comment &ccedila se passe pour toi?

Z. Bergdych: C’est dur quand même surtout au début, mais la maintenant hamdoullah &ccedila va.

Lionsdelatlas. ma: quels sont les objectifs fixés par le club?

Z. Bergdych: Les objectifs sont simples, tout d’abord accrocher au plus vite le maintien et ensuite gagner un maximum de places et surtout jouer au mieux avec un beau football.

Lionsdelatlas. ma: Le choix de ce club est donc un choix de progression avant toute chose?

Z. Bergdych: Oui je n’ai pas voulu signer dans un gros club o&ugrave j’aurai été rempla&ccedilant et o&ugrave donc ma progression aurait été stoppée.

Liondelatlas. ma: On voit de plus en plus nos compatriotes s’exiler dans les championnats exotiques comme celui du Golfe. C’est le cas de Barrada ton coéquipier en sélection, qui vient de signer aux Emirats, qu’en penses-tu?

Z. Bergdych: Abdel est parti là-bas, c’est un choix qu’il faut respecter. Il aurait mérité de jouer dans un grand club. Maintenant malheureusement il n’a pas eu beaucoup d’offres et il a finalement accepté cette destination. Mais il est pétri de talent et je suis s&ucircr qu’il va continuer à nous surprendre dans le bon sens.

Lionsdelatlas. ma: De ton coté à tu déjà eu des propositions émanent de ces championnats?

Z. Bergdych: Oui il y a 2 ans de &ccedila j’ai eu des offres concrétes, mais je n’avais pas envie d’aller là bas à mon &acircge. J’ai privilégié ma progression mais il ne faut pas se mentir, les salaires offerts là-bas font parfois tourner les têtes.

Lionsdelatlas. ma: Le retour de Martel au RC Lens doit te faire plaisir, et on voit aussi qu’il recrute un marocain (sic) avec Kantari et peut être Obbadi,qu’en penses-tu de ces choix ?

Z. Bergdych: Bien tout d’abord &ccedila me fait super plaisir de revoir Martel de retour à Lens. C’est lui qui m’a fait venir et m’a fait signer. . Je suis content qu’il fasse signer des Marocains, même si pour Obbadi ce n’est pas encore s&ucircr, mais je suis vraiment ravique Martel soit de retour à Lens.

Lionsdlatlas. ma: un mot sur l’équipe Nationale, maintenant que la qualification à la prochaine coupe du monde est perdue,comment se passe les rassemblements ?

Z. Bergdych: Déjà je voudrais dire juste une chose. Tout le monde parle de clans et autres problémes entre nous, mais &ccedila il n’en est rienfranchement. Sinon bien entendu que depuis l’élimination l’ambiance n’est plus aussi joyeuse mais on reste concentrèsur les prochaines échéances avec notamment la CAN 2015 chez nous qu’il faudra bien préparer parce que celle-la on aura vraiment pas le droit de la rater.

Lionsdelatlas. ma: On entend aussi dire que Taoussi risque de ne pas être reconduit aprés le dernier match qui aura lieu en Cote d’Ivoireet les noms de Luis Fernandez ou encore celui d’Hervé Renard et surtout Pim Verbeek reviennent afin de prendre sa succession. De votre coté les joueurs avez-vous eu des échos à ce sujet?

Z. Bergdych: Sincérement pas du tout. En tout cas de mon coté rien du tout et à vrai dire je ne m’en occupe pas. Je ne me préoccupe que de mon football et d’être performation pour mon club et la sélection.

Un dernier mot aux lecteurs de Lionsdelatlas. ma qui te suivent et te supportent. .

Z. Bergdych: Salam à tous, je voudrais tout d’abord dire merci à LDA qui est un site que je suis vraiment très réguliérement. Vous faites un super travail. Et aux lecteurs qui me suivent je voudrai leur dire un grand salam etinchallah on fera tout avec l’équipe nationale. On vous redonnera le sourire et même inchallah gagner la CAN à domicile.

Lionsdelatlas. ma: Zakarya on te remercie de nous avoir accordé un peu de ton temps, et d’avoir répondu à toutes nos questions. Ramadam moubarak karim à toi et à bientot inchallah.

Z. Bergdych: Barrakellah oufikoum à bientot inchallah.

[email protected] ma